Comment les implants mammaires sont-ils fabriqués?

La fabrication d’une prothèse mammaire est loin d’être anodine. Pour obtenir un produit de qualité supérieure, chaque implant fait l’objet d’une multitude de tests tous aussi rigoureux les uns que les autres. Les laboratoires hautement sophistiqués qui produisent des prothèses mammaires respectent des normes élevées pour assurer la santé et la sécurité de chaque femme.

La fabrication d’une prothèse mammaire est loin d’être anodine. Pour obtenir un produit de qualité supérieure, chaque implant fait l’objet d’une multitude de tests tous aussi rigoureux les uns que les autres. Les laboratoires hautement sophistiqués qui produisent des prothèses mammaires respectent des normes élevées pour assurer la santé et la sécurité de chaque femme.

Les étapes de fabrication
Le procédé de fabrication des implants mammaires comporte des règles d’hygiène très sévères. Dans les usines de fabrication à la fine pointe de la technologie, chaque opération est minutieusement calculée. De la réception des matières premières jusqu’à l’emballage du produit fini, il s’écoule une douzaine de jours au cours desquels il n’y a aucune place à l’erreur.

De manière générale, les étapes de fabrication des implants mammaires sont les
suivantes :


1. Réception de la matière première (silicone)
Précisons ici que le silicone (ou la silicone, selon les ouvrages) est utilisé pour l’enveloppe de tous les implants mammaires. Rendu soluble, cette matière est mise en pot, puis gardée en réserve jusqu’à son utilisation.

2. Création de l’enveloppe de l’implant (la paroi)
Cette étape cruciale s’effectue à l’aide de moules trempés à la main dans un bassin d’élastomère de silicone. Chaque moule est plongé 8 à 10 fois afin d’obtenir une enveloppe résistante, imperméable et flexible.

3. Cuisson, démoulage et tests d’étanchéité
Après avoir passé de 1 h 30 à 2 h 30 au four à 125 °C, les enveloppes sont retirées des moules manuellement. Puis, chacune des parois est gonflée et immergée dans l’eau pour vérifier qu’elle ne fuit pas.

4. Remplissage et fermeture de l’implant
Les implants mammaires au gel de silicone sont dits « cohésifs » ou « adhésifs », c’est-à-dire que le gel ne se répandra pas advenant la rupture de l’enveloppe. Pour en arriver à un tel résultat, les laboratoires contrôlent avec précision la dureté du gel. Enfin, les prothèses sont fermées, stérilisées et emballées dans des boîtes dûment identifiées.


Santé Canada autorise deux types d’implants mammaires
Actuellement, seuls les implants mammaires à l’eau salée et au gel de silicone sont offerts sur le marché canadien. Santé Canada permet à deux fabricants de vendre leurs produits : Natrelle et Mentor. L’un comme l’autre, ces fabricants sont soumis au Règlement sur les instruments médicaux.

Implants à l’eau saline ou implants au gel de silicone?
Vous vous demandez peut-être quel type d’implant choisir pour votre augmentation mammaire… Quel est le meilleur? Vous êtes une femme unique et, en ce sens, il est préférable d’en discuter avec les spécialistes de la chirurgie esthétique : vos chirurgiens plasticiens. Vous pourrez obtenir de l’information pertinente sur les prothèses et les techniques utilisées ainsi que de nombreux conseils personnalisés.

Le Centre de Chirurgie Plastique de l’Île-des-Sœurs est spécialisée en mammoplastie. Ils répondront à toutes vos questions reliées à une chirurgie d’augmentation mammaire. N’hésitez pas à communiquer avec nous.

0 0
Feed